MASSAGE EGYPTIEN NEFERTITI

 

Aux pays des Pharaons…

INTRODUCTION ET HISTORIQUE

HISTOIRE

Né en Egypte au 4ème siècle avant jésus christ, ce modelage peut être considéré comme un protocole de soin du corps. En effet, dans l’Egypte antique, améliorer son apparence relevait d’un sens spirituelle et sacré, il fallait entretenir son corps et bien le conserver, dans le but de rejoindre la maison de l’éternité.

INTRODUCTION

Ce soin ancestral entraîne l’esprit et les émotions loin de tous blocages, vers une paix intérieure mettant les sens en éveil (toucher, odorat). Relaxant, tonifiant, rajeunissant, il régénère et aide à la communication en débloquant les nœuds émotionnels. Il fut longtemps le soin privilège des reines égyptiennes, il est désormais destiné à toutes les femmes soucieuses de leur beauté et de leur bien-être.

SPECIFICITES

Le massage égyptien est un massage très complet car c’est une technique à la fois relaxante et tonifiante. Il permet l’élimination des toxines du corps par ses mannoeuvres drainantes et rythmées.
Il rajeunit la texture de la peau par une stimulation importante. Il canalise les énergies du corps en leur assurant une circulation fluide et constante. Ce massage était l’un des principaux secrets de la légendaire beauté de la reine Néfertiti, littéralement « la belle est venue» ou «belle est la beauté d’Aton». Cette technique permettait non seulement d’apaiser et de soigner le corps de la grande épouse royale… mais aussi son âme.C’est à la fois un massage simple et puissant qui nettoie le corps en profondeur grâce à l’action dépurative de certaines manoeuvres et qui apporte un grand bien-être.Il permet l’élimination des toxines du corps par ses manoeuvres drainantes et rythmées.
Il rajeunit la texture de la peau par une stimulation importante. Il canalise les énergies du corps en leur assurant une circulation fluide et constante. Il agit sur les centres énergétiques du
corps, il engendre des processus de transformation positifs capables de réguler des déséquilibres mineurs ou importants du corps humain.

TECHNIQUES

Modelage à l’huile chaude où se mêlent tour à tour pressions, foulages, pompages, effleurages et étirements,  viennent parcourir les différentes parties du corps.

L’une de ses spécificités est qu’il utilise d’abord des percussions et des tapotements, puis des effleurages.

Ce massage, dans sa technique, représente différents monuments de l’antiquité, tel les pyramides, les temples, le pilier Djed (colonne de vie), ainsi que les animaux sacrés de l’époque, comme le serpent, le chat, l’ibis…

La douceur de ce massage, procure un bien-être et une détente absolue du système nerveux et musculaire.

Alors venez profiter d’un voyage au bord du nil, aux pays des Pharaons…

SEKHMET : LA DÉESSE A TÊTE DE LIONNE

Sekhmet - la déesse impliquée dans le massage égyptien

La Puissante, Celle devant qui le mal tremble, la Colère de Rê, la Maîtresse des maladies … Autant de surnoms qui témoignent de la puissance de cette Déesse, représentée par une femme à tête de lionne portant soit l’uraeus (le cobra femelle ayant pour rôle d’assurer la protection du Pharaon), soit le disque solaire. Elle apporte les maladies pour foudroyer tout humain qui défie les Dieux. Cependant, une fois sa colère apaisée et sa faveur gagnée, l’initié acquiert sa faveur et est touché par son pouvoir de guérison. C’est ce qui fait d’elle la Déesse des médecins. C’est donc tout naturellement que les masseuses bien-être égyptiennes étaient des prêtresses de SEKHMET.

A la base, ce massage, en plus de son aspect bien-être, possédait des vertus guérisseuses et une dimension spirituelle. Malheureusement, ce savoir est tombé dans l’oubli. Les égyptiens associaient le corps et l’esprit, le tout étant indissociable. Ainsi, pour eux, tout ce qui faisait du bien physiquement, le faisait aussi mentalement. Pour arriver à détendre le corps et l’esprit, les prêtresses de SEKHMET utilisaient un protocole riche de plus de 100 gestes.

UN MASSAGE AUX NOTES DIVINES

Plus de 100 gestes, tous codifiés. Et tous directement inspirés de la mythologie égyptienne. Ainsi, on retrouvera le soleil levant, les cercles de feu ou des gestes plus naturalistes telles que les manœuvres du serpent (Uraeus), la morsure du crocodile (Sobek), les griffes du chat (Bastet)… des figures telles que le pylône du temple, la grande pyramide, ou l’obélisque sont de la partie. Dans le cas du geste d’Uraeus, par exemple, le masseur reproduit sur le corps du massé le mouvement d’un serpent avec sa main.

Le massage égyptien s’applique sur les muscles, généralement au-niveau du dos, des jambes et des plantes des pieds. Cela aurait permis à la reine, non seulement d’entretenir sa beauté légendaire, mais aussi d’harmoniser son corps et son esprit.